Comment préparer votre voyage au Vietnam ?

Avant de partir en voyage, vous avez toujours tant de questions. Que choisir ? Quoi apporter ? Comment ça se passe ?… Vous trouverez ci-dessous quelques suggestions sur la préparation du voyage à l’étranger, en particulier un voyage au Vietnam – une destination paisible et charmante.

  1. Tout d’abord, pensez à votre passeport, il doit être valable encore 6 mois après la date de fin de votre séjour au Vietnam.
  1. Vient ensuite le visa, l’exemption de visa est appliqué pour un séjour jusqu’à 15 jours en faveur des citoyens de 5 pays européens : le Royaume-Uni, la France, l’Allemagne, l’Espagne et l’Italie (voir la résolution du Gouvernement vietnamien sur l’exemption de visa, cliquez ici).

Si vous n’êtes pas exemptés de visa, il y a des façons de demande du visa simples à vous choisir : demande du visa touristique auprès de l’ambassade du Vietnam depuis votre pays de résidence avant votre départ, obtention du visa à l’arrivée au Vietnam avec l’aide des agences de voyage au Vietnam, ou demande du visa touristique en ligne.

Pour plus d’information sur le visa d’entrée au Vietnam, veuillez voir sur notre article suivant : http://voyager-vietnam.com/article/infos-pratiques/questions-sur-le-visa-au-vietnam-38.aspx

  1. Il est recommandé de souscrire une assurance voyage avant votre départ. Les assurances vous permettront de partir en toute sérénité.
  1. Vaccination 

Aucun vaccin n’est obligatoire pour les voyageurs se rendant au Vietnam. Néanmoins, il est tout de même fortement conseillé d’avoir certains vaccins à jour tels que ceux prévenant la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite, la typhoïde, l’hépatite A et l’hépatite B.

  1. La valise

La valise contient tous les vêtements et les objets à utiliser pendant votre voyage. Voir la liste des objets recommande à mettre dans la valise. A savoir que les vols domestiques permettent une franchise de bagage à main de 7kg et de bagage en soute de 20kg par personne. N’oubliez pas que les documents concernant la demande de visa (s’il y en a) doivent être mis dans votre bagage à main avec votre passeport, non pas dans votre bagage en soute.

  1. Dépenses personnelles

Pendant votre voyage, vous aurez besoin sans doute de faire des achats. Même dans le cas vous voyagerez avec une agence de voyage, vous pourrez prévoir des dépenses personnelles tel que : des souvenirs, la blanchisserie, des pourboires… Il est pratique d’apporter sur vous des Euros ou US dollars en espèces. Vous les changerez facilement en monnaie locale dans les guichets d’échanges dans les aéroports internationaux et dans les bijouteries dans les grandes villes tels que Hanoi, Hue, Ho Chi Minh ville… Le fait de payer en monnaie locale facilite vos achats, de plus, il vous permet d’acheter des marchandises au prix juste.

Comme partout dans le monde, faites attention à protéger votre argent en voyage. Bien que Vietnam soit une destination paisible, il existe des voleurs quand même. En sortant, ne portez pas des bijoux précieux et n’apportez non plus une grande somme d’argent sur vous.

  1. Préparation pour le décalage horaire

Les effets du décalage horaire pourront vous déranger au début de votre voyage. Plusieurs troubles dus au décalage horaire ont été constatés dont le plus connu reste la difficulté à s’endormir. En outre, troubles digestifs, fatigue, vomissement, maux de tête, font aussi partie du lot. Les effets  du décalage horaire sont cependant plus fréquents chez les personnes de plus de 50 ans que chez ceux de moins de 30 ans. Veuillez voir quelques astuces pour vous aider à limiter les effets du décalage horaire :

– Quelques jours avant votre départ, essayez d’adapter progressivement vos habitudes de sommeil à celles de votre destination. Déterminer d’abord si vous serez en avance ou en retard par rapport à vos horaires de sommeil. Par exemple, si vous allez vers l’est, vous serez en avance de phase. Il sera donc judicieux d’aller se coucher plus tôt. Inversement si vous faites un voyage vers l’ouest.

– Pendant le vol : boire beaucoup d’eau, éviter l’alcool, le café et les somnifères.

A LA DECOUVERTE DES VILLAGES ARTISANAUX DE HANOI

Un peigne est poli – dernière étape de la fabrication du peigne en corne

Hanoi abrite tellement des sites intéressants que vous n’aurez pas assez de temps pour tout découvrir. A côté des vestiges culturels et historiques, Hallo Vietnam Travel vous invite à découvrir des villages artisanaux dans les environs de Hanoi.

Village de céramique Bat Trang

Situé sur la rive gauche du fleuve Rouge, à environ une dizaine kilomètres du centre de Hanoi, Bat Tràng est renommé l’un des anciens villages de poterie les plus célèbres du Vietnam. On y arrive par une petite route qui longe le fleuve Rouge et traverse une belle région agricole. On peut également parvenir le village de Bat Trang en croisière le long du fleuve Rouge.

Avec une moto, il est facile d’y venir par vous-même. A la sortie du vieux quartier de Hanoi, vous prenez le pont Chuong Duong, ensuite à la fin du pont tournez à droite, vous allez le long de la piste traversant une belle région agricole. Vous parviendrez le village après avoir parcouru 15km de la piste.

L'artisan fait les décorations sur l'objet en céramique

L’artisan fait les décorations sur l’objet en céramique

Au milieu du village, il y a le grand marché de produits céramiques ouvert toute la journée, qui vous offre une grande collection des biens faits de céramique, très créative et admirable.

Un magasin au marché de Bat Trang

        Un magasin au marché de Bat Trang

Lors de la visite du village Bat Trang, une activité très intéressante est participer au travail d’un artisan. A moins de deux euros par personne, vous aller manipuler vous-même la matière première, la mettre en forme, puis la décorer. Une superbe occasion pour vous amuser et découvrir votre créativité. Vous pouvez en faire plusieurs, comme cadeaux pour la famille et des amis. Une fois le produit brut est prête, il faut l’enfourner une trentaine de minutes, puis attendre le séchage total à la sortie du four.

tu-nan-gom-o-bat-trang

Amusez-vous en créant vous-même un produit de céramique

Village de la laque de Ha Thai

Le village de la laque Ha Thai se situe à 17km vers le sud du centre-ville de Hanoi, appartenant à la commune de Duyen Thai, district de Thuong Tin. 

Le métier artisanal de la laque est apparu à Ha Thai au 17ème siècle. A ce moment-là, on ne faisait que les décorations en or des objets de culte. Au début des années 30 du 20ème siècle, les artistes viennent de l’Ecole des Beaux-Arts de l’Indochine ont découvert des autres matériaux créant les couleurs comme coquille d’oeuf, coquille d’escargots, bambou … et surtout découvert la technique de la laque poncée. Des lors, les villageois de Ha Thai ont appris la technique de la laque poncée.

On se sert de support en bois, bambou, rotin. Les nouveaux matériaux sont récemment utilisés tels que composite, céramique … qui apportent la variété à des produits laqués.

Des produits laqués

                      Des produits laqués

Pour créer des produits laqués, les artisans doivent effectuer plusieurs phases : masticage de l’objet, décorer, laquer, poncer et polissage. Pour la phase de masticage,  les artisans recouvre l’objet par un liquide de sol alluvionnaire (ou de la chaux) mélangée avec de la laque.  Cette étape est pour protéger l’objet contre des termites et des impacts environnementaux. Après le masticage, l’artisan colle sur l’objet  des matériaux de décoration tels que coquilles d’œufs, nacre, or, argent … et puis recouvre l’objet par une couche de laque avant de le poncer. La dernière étape est le polissage. Le succès d’un produit dépend en grande partie de cette étape.

Etape de masticage

                  Etape de masticage de l’objet

Les matériaux de décoration sont collés sur l’objet

Les matériaux de décoration sont collés sur l’objet

À l’heure actuelle, les produits de laque poncée du village Ha Thai sont exposés dans de nombreux pays comme l’Angleterre, la France, la Russie, les Etats-Unis, l’Espagne, l’Australie, l’Italie, le Japon, la Corée du sud… Outre les produits traditionnels tels que les objets de culte, les artisans de Ha Thai ont créé des produits d’usage quotidien comme bols, assiettes, vases, plateaux, tables, chaises, lits …

Le village Ha Thai bienvenue les visiteurs, non seulement ceux qui entretiennent des relations commerciales et le commerce, mais aussi les touristes à découvrir un village d’artisanat traditionnel.

Village de Thuy Ung – village d’articles en corne

Le village de Thuy Ung se situe à 25km vers le sud du centre-ville de Hanoi. Il est bien connu depuis longtemps pour la fabrication artisanale des articles en corne, en particulier des peignes en corne.

Selon l’histoire, ce métier est apparu au village de Thuy Ung il y a près de quatre cents ans. Au début, les villageois ont créé des peignes en bois de pamplemousse, en forme carré. Peu à peu, le peigne a été fait en corne et sa forme était transformée en courbe. Le peigne en corne est non seulement plus beau, mais aussi plus durable que celui en bois.

Pendant des années 50, 60 et 70 du 20ème siècle, les peignes en corne du village de Thuy Ung était très populaires. Les peignes en corne de buffle sont en couleur noir et les  peignes en corne de bœuf sont en couleur jaune. Le village Thuy Ung a été devenu le fournisseur des  peignes pour toute la région du Nord.  Puis la naissance des peignes en plastique moins cher avec des formes et des couleurs variés semble prendre la place des peignes en corne. Le métier artisanat du village de  Thuy Ung risque d’être disparu.

Un peigne est poli – dernière étape de la fabrication du peigne en corne

        Le peigne est poli – dernière étape de la                       fabrication du peigne en corne

Devant le risque d’être perdu du métier ancestral, les artisans par leur énergie et leur créativité ont recherché le marché pour leurs peignes traditionnels. Ils ont orienté leur production vers des peignes plus artistiques, au prix raisonnable. Ils ont également diversifié leur production vers des autres objets artistiques et décoratifs.

Les peignes en corne artistiques

            Les peignes en corne artistiques

Les cuillères et fourchettes en corne

          Les cuillères et fourchettes en corne

Les efforts des artisans sont récompensés. En ce moment, les produits du village de Thuy Ung se présentent dans toutes les régions du pays, en particulier dans les magasins d’artisanat dans les grandes villes. Ces articles sont également exportés dans d’autres pays comme la Chine, la Thaïlande, le Royaume-Uni, les États-Unis, le Singapour, le Cambodge…

Une belle sculpture en corne

                            Une belle sculpture en corne

Village de nacre de Chuon Ngo

Situé à environ 50km vers le sud du centre-ville de Hanoi, le village Chuon Ngo appartenant à la commune Chuyen My, district Phu Xuyen, est  réputé pour son métier artisanal de nacre.

Selon l’histoire, le fondateur du métier est Mr Truong Cong Thanh – un mandarin au XIe siècle. Après avoir terminé la mission contre les envahisseurs du nord, il a renoncé au pouvoir et parti en voyage. Lorsqu’il voit sur  la plage des coquilles des huitres, des escargots aux couleurs naturelles et animés, il a l’idée d’assembler les morceaux des coquilles en motif de décoration. Peu à peu le métier artisanat de nacre est né et développé.

Le matériel mosaïque est à partir des palourdes et des escargots. Pour avoir les matériaux mosaïques, les artisans scient les coquilles en morceaux, en enlevant la couche extérieure et la couche intérieure, saisir la couche au milieu qui sera polie et pressée à plat.

Les étapes du travail de l’artisan sont méticuleuses. Tout d’abord, les artisans dessinent les motifs, puis découpent les morceaux mosaïques selon le motif définis. Les motifs mosaïques seront attachés ensuite sur l’article pour que l’artisan fasse des contours. Les articles à nacre sont souvent en bois.

L’artisan découpe une coquille en motif

L’artisan découpe une coquille en motif

Les motifs mosaïques sont attachés temporairement sur l’article

       Les motifs mosaïques sont attachés                              temporairement sur l’article

Une fois les motifs mosaïques enlevées, l’artisan enlève au ciseau un morceau de bois de la même forme et dimension que le fragment des motifs mosaïques. Les creux du bois seront remplis par les motifs mosaïques collés avec du mastic.

Les creux du bois sont remplis par les motifs mosaïques collés avec du mastic

Les creux du bois sont remplis par les motifs                  mosaïques collés avec du mastic

La surface du bois incrustés est enfin polie. Les artisans aux mains habiles du village Chuon Ngo ont créé sur bois des tableaux de grande valeur artistique.

Un produit de nacre

                Un produit de nacre

Repas du reveillon a Hanoi

Selon les mœurs et coutumes des Vietnamiens, le repas du réveillon est d’abord destiné au culte des ancêtres, puis à la retrouvaille familiale. Il est donc indispensable et sacré.

Le-repas-du-reveillon-un-trait-culturel-traditionnel-des-Hanoiens-30-tet

Le réveillon pour les vietnamiens est le dernier repas de l’année selon le calendrier lunaire. Tous les membres de la famille, malgré occupé du travail, essaient de se réunir dans ce moment important. Le réveillon est aussi appelé le repas de retrouvaille familiale –  le moment le plus sacré de l’année pour les  vietnamiens.

Les préparatifs sont faits quelques jours auparavant, la mère fait les courses, le père prend soin de la décoration de la maison et surtout de l’autel,  les enfants aide les parents dans les petits boulots tels que laver la table et les chaises …

Le-repas-du-reveillon-un-trait-culturel-traditionnel-des-bua-com-tat-nien-2

Le repas du réveillon pourra être simple ou  recherché, ça dépende de chaque famille. Les mets préparés pour le réveillon varient aussi selon les régions.

Chez les Hanoiens, le repas du réveillon est très recherché et traduit toute une subtilité de la gastronomie traditionnelle vietnamienne. Les mets sont par ailleurs présentés avec finesse.

Un repas du réveillon traditionnel des Hanoiens doit comprendre 4 bols de soupe et 6 autres plats. Les soupes sont : un bol de soupe fait à base de la peau de porc soufflée avec des choux-raves et des carottes coupées en petits morceaux; un bol de vermicelle de tolomane au bouillon de poulet ; un bol de soupe aux pousses de bambou ; un bol de soupe à viande de porc et aux champignons. Les 6 autres plats comprennent du riz gluant, du poulet bouilli, des légumes sautés, du pâté de viande pilée, du poisson, de salade de légumes.

Le-repas-du-reveillon-un-trait-culturel-traditionnel-des-bua-com-tat-nien

Au moment sacré du réveillon, les parents brûlent des bâtonnets d’encens sur l’autel des ancêtres et prièrent pour les meilleures choses à la famille. Le repas du réveillon nous ramène au passé, au temps de nos ancêtres, à l’enfance… Cela explique pourquoi chaque fois que le printemps arrive, il inspire les sentiments chers dans l’âme des vietnamiens et aussi la nostalgie dans l’esprit des vietnamiens qui vivent loin de leur pay natal.

GASTRONOMIE DE HUE ET LES BONNES ADRESSES

Banh Khoai

La ville de Hue est bien connue pour sa culture culinaire très delicate et variée, avec une grande variété des plats royaux et des plats de la rue. Afin de vous apporter des inspirations pour  la découverte de la cuisine de Hue,  Hallo Vietnam Travel vous invite à faire un tour d’orientation à travers des spécialités de Hue et n’oubliez pas de noter des bonnes adresses populaires à les gouter pendant votre voyage au Vietnam.

Com hen (le riz aux huîtres)

Com hen_le riz aux huitres

Un plat très populaire de Hue, il se présent partout, dans les stands de nourriture au  marché, dans les petits restaurant sur le trottoir, ou dans les restaurants de luxe.

Ce plat avec le riz et les petites huîtres sont des matières premières, on y ajoute  des ingrédients : sauce aux crevettes, herbes aromatiques, fleur du bananier coupé en fil, germes de soja, arachides grillées … Tous sont mélangés harmonieusement pour créer une saveur typique de Hue.

Il est facile à trouver un restaurant pour gouter du riz aux huîtres à Hue. En dehors du riz aux huîtres, vous pourrez gouter la soupe de vermicelles aux huîtres, le potage aux huîtres. Ces plats populaires de Hue sont très bon marchés, environ 10.000VND (0.5 USD)/bol. Certaines adresses suggérées, à vous de les gouter: restaurant au no 98 rue Nguyen Hue, restaurant au no 02 rue Truong Dinh, des restaurants sur la rue Han Mac Tu et sur la rue Tran Nhan Tong.

Bun bo Hue (soupe de nouille au bœuf de Hue)

Bun bo Hue_soupe de nouille au boeuf de Hue

Un plat populaire bien réputé de Hue, il est apprécié non seulement par les vietnamiens mais encore par les touristes étrangers.

Au matin, vous trouverez partout à Hue des restaurants servant du Bun bo Hue. Le prix très raisonnable, environ 30.000VND (1.5 USD)/bol, mais la qualité est sans égale. Ce plat à la saveur et la couleur caractéristiques provenant des épices telles que la citronnelle, le piment de couleur, le paprika, le poivre, l’ail, l’oignon, sauce aux crevettes … Un bol de soupe de nouille au bœuf  de Hue au goût original contient un morceau de cuisse de porc, quelques tranches de bœuf … et surtout, les légumes doivent être frais.

Nous vous recommandons des bonnes adresses à gouter ce plat : restaurant au no 13 rue Ly Thuong Kiet, restaurant au no 71 rue Nguyen Cong Tru, et des restaurants sur la rue Nguyen Du.

Nem lui Hue (rouleaux de printemps grillés de Hue)

Nem lui Hue_rouleaux de printemps grilles de Hue

Nem lui est aussi un plat réputé de Hue. Les nems ronds au bout de bâtonnets de bambou, grillés sur des charbons de bois, servis avec des herbes  aromatiques et une sauce spéciale appelée nuoc lèo.

La dégustation nécessite un petit savoir-faire. Sur une feuille de riz on ajoute un peu d’herbes aromatiques et fruits (une tranche de banane verte, une tranche de carambole verte…) puis un morceau de Nem lui duquel on retire le bâtonnet de bambou. On enroule le tout puis on trempe dans la sauce nuoc lèo. La saveur du plat est vraiment spéciale, c’est la combinaison harmonieuse et subtile des saveurs aigre de la banane verte, acide du carambole, piquante du piment, fraîche des herbes aromatiques… Un goût inoubliable.

Quelques bonnes adresses pour gouter le Nem lui Hue: restaurant à la porte du marché Dong Ba, Hanh restaurant au no 11 rue Pho Duc Chinh.

Che Hue (soupe sucrée de Hue)

Che Hue_soupe sucree de Hue

La soupe sucrée est souvent servi au Vietnam comme un dessert ou une collation. Il est probable que Hue possède la plus grande variété de sortes de soupe sucrée que nulle part d’ailleurs. Il y a à Hue 36 sortes de Che Cung Dinh (soupe sucrée royale), pointilleux en traitement ainsi en présentation. Nous pouvons énumérer quelques-uns nom de soupe sucrée royale comme: soupe sucrée aux graines de lotus, soupe sucrée aux longanes farcies de graines de lotus… On peut compter encore des dizaines de soupe sucrée populaire tels que soupe sucrée aux maïs, soupe sucrée aux haricots …

Le stand servant de la soupe sucrée la plus célèbre de Hue se trouve au fond de la ruelle no 27 sur la rue Hung Vuong. Il est ouvert depuis 1985,  à ce jour Mme Linh Lan – son propriétaire, à l’âge de 70 ans, prepare elle-même les matières premières pour faire des soupes sucrées délicieuses. A noter des autres bonnes adresses pour gouter le Che Hue : stand au no 31 rue Nguyen Hue, stand au no 17 rue Hung Vuong, stand au no 60 rue Phan Chu Trinh, et des stands sur la rue Phan Boi Chau.

Banh Hue (gâteaux de Hue)

Les gâteaux de Hue sont aussi variés que les soupes sucrées. Vous pouvez trouver les gâteaux partout dans la ville de Hue, ils pourront être vendus par les vendeurs de rue, ou être servis dans les grands restaurants. Pas trop pointilleux en matière des ingrédients, les gâteaux Hue sont fait à partir des fruits de mer locaux combiné avec de la farine telles que la farine de riz, la farine de tapioca, la farine de riz gluant, les Huéiens  ont créé des gâteaux aux saveurs délicates. Ci-dessous les 3 sortes de gâteaux les plus connus de Hue.

Le gâteau le plus populaire est le « Banh Nâm ». Ce gâteau est fait à base de la farine de riz étalé sur une feuille de bananier, farcie du porc hachis mélangé avec de la crevette hachis et les oignons verts. Délicieux gâteau, facile à manger et consommés avec sauce aigre-douce.

Banh Nam

Le « Banh bôt loc » est fait à partir de la farine de tapioca farcie de la crevette. Sa couverture est souple et translucide, de sorte que la crevette à l’intérieur est visible. Le gâteau est servi chaud avec sauce aigre-douce.

bánh bột lọc Huế

Le « Banh Khoai » est fait à partir de la farine de riz mélangée avec des œufs et de la farine de curcuma. La farce est fait de germe de soja mélangé avec des crevettes, du porc hachis…Le gâteaux est servi avec une salade composée d’herbes aromatiques, des tranches de banane verte, d’une sauce spéciale à base de farine de riz, de sauce de soja épaisse, de sésame frit, et de foie de porc haché.

Banh Khoai

Quelques bonnes adresses populaires recommandées si vous désirez gouter des gâteaux de Hue : Ba Do restaurant au no 07 – 08 rue Nguyen Binh Khiem,  Vuon Cau restaurant au n° 04 rue Nguyen Binh Khiem, Ba Cu restaurant au no 47 rue Nguyen Hue, Lac Thien restaurant au no 06 Dinh Tien Hoang, restaurant no 12 rue Vo Thi Sau.

Plats végétariens de Hue

Plats vegetariens de Hue

Les plats végétariens de Hue sont aussi bien appreciés. Environnement calme et  pur de Hue est en effet très approprié à profiter d’un repas végétarien. L’art de la cuisine végétarienne de Hue est délicat. Les matières premières ne sont que des légumes, des champignons, tofu, haricots verts … mais des plats végétariens sont pointilleux en traitement aussi bien qu’en présentation.

Les plats végétariens sont souvent cuisinés dans les pagodes, servis à des moines bouddhistes et des croyances bouddhistes.  Les moines boudhistes prennent les plats végétariens tous les jours. Pourtant les croyances bouddhistes les prennent 2 fois par mois : le 1er et le 15e du cycle lunaire.

Si vous désirez gouter des plats végétariens de Hue pendant votre voyage au Vietnam, les adresses ci-dessous sont recommandés : Lotus Restaurant (no 03 rue Le Quy Don),  Bo De restaurant sur la rue Ba Trieu, Tinh Tam restaurant sur la rue Pham Ngu Lao, Ba Minh restaurant (no 04 rue Han Thuyen), Thien Tam restaurant (no 110A rue Le Ngo Cat).

Les restaurants populaires sont souvent spécialisés dans un ou quelques plats. Pour un vast choix parmi plusieurs spécialités de Hue, venez dans des grands restaurants, Hallo Vietnam Travel vous presente ci-dessous des bon restaurants locaux :

Tinh Gia Viên
7K/28 rue Lê Thánh Tôn, Huế
(0234) 522 243 – (0234) 511 605

Le restaurant sert des plats royaux, son espace est luxueux et sympathique.

Ngu Uyen
06 rue Nguyễn Huệ, Huế
(0234) 3 626 533

Le restaurant sert des plats traditionels de Hue, en particulier le Bun bo Hue, le Nem lui, les gateaux…Le personnel est agréable.

Quynh Huong

133 rue Nguyễn Sinh Cung, Huế
(0234) 3 822 890

Un cadre sympathique au bord de la riviere des Parfums. Les plats servis dans le restaurant sont variés et traditionels.

Khong Gian Xưa
205 rue Điện Biên Phủ, Huế
(0234) 886 788

Le restaurant se presente dans un cadre classique et luxueux. Ici on sert des plats vietnamiens traditionels et des gateaux de Hue.

Chillout Mai Vien
11 rue Võ Thị Sáu, Huế
0234.393.3868/ 0905.041.574

Son cadre est à la fois populaire et luxueux, le restaurant sert des plats vietnamiens traditionels.

Ong Tao
31 rue Chu Văn An, Huế
(0234) 3 832 031 – (0234) 3 821 732

Le restaurant datant des annee 70 du 20e siècle. On sert ici des plats royaux de Hue et des bons plats de tous les trois regions du Vietnam.
Phuoc Thanh
30 rue Phạm Ngũ Lão, Huế
(0234) 3 830 989
Un restaurant modern qui sert des fruits de mer. Le cadre spacieux et aéré.

 Zdach Lau
55 rue Bến Nghé, Huế
(0234) 3 822 831
Le cadre spacieux et aéré. On sert ici une variété des plats vietnamiens et chinois. Le personnel est serviable.

Replica Panerai Watches|Replica omega watches|Replica rolex watches|Replica watches